Un enfant différent

Publié le par unairdeclaire

Mes enfants sont des "enfants différents" des autres. Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite puisque j'ai moi aussi j'ai été une enfant différente (sans le savoir non plus). Plusieurs personnes ont tenté de nous en parler pendant plusieurs années avec Mlle Princesse mais non, ça ne voulait pas. C'est difficile d'entendre que notre enfant est "différent", qu'il n'entre pas dans les petites cases prévues pour lui dès sa naissance. Mais les paroles se sont répétées pour Mlle Coccinelle, à un moment où elle n'allait vraiment pas bien et où nous étions totalement perdus. Est-ce le discours qui a été tourné différemment cette fois-ci ou étions-nous enfin prêts à entendre ces mots qui résonnent encore aujourd'hui dans mon esprit: "votre fille est différente! Elle pense différemment, elle réagit différemment! Elle est une enfant précoce. Et je pense qu'il en est de même pour Mlle Princesse".

Je n'ai pas saisi tout de suite, je ne comprenait pas pourquoi on me disait que mes filles puissent être différentes alors qu'on se comprend si bien. Tout est toujours fluide entre nous sauf, à l'époque, dans les périodes de crises intenses de Mlle Coccinelles. 

Et puis, en quoi est-ce un problème d'être précoce? Et surtout qu'est-ce qu'être précoce ou surdoué?

 

Pour répondre à toutes ces interrogations, nous avons commencé à lire:

 - Trop intelligent pour être heureux de Jeanne Siaud-fachin

 - L'enfant surdoué de Jeanne Siaud fachin

 

Je vous livre un extrait du deuxième ouvrage:

"Être surdoué, c'est penser dans un système différent, c'est disposer d'une forme d'intelligence particulière. C'est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité. Ce n'est pas un enfant avec un "plus", malgré la terminologie ambigüe, ni un génie qui aurait tout reçu."

 

Ces deux livres sont une mine d'or d'informations et de conseils pour aider ses enfants. Mais lire ne suffit pas, les filles sont suivies, régulièrement, par une psychologue formée à la précocité (ce n'est pas une matière obligatoire pendant le cursus de psychologie). 

 

Cette nouvelle nous est tombée dessus comme un coup de massue. Surtout que cela entraine d'autres choses. Savez-vous que la précocité est souvent héréditaire? Et bien maintenant nous le savons Lhomme de la maison et moi! Nous n'avions jamais été diagnostiqués pendant nos enfances, et pourtant....

 

La découverte de cette particularité de nos enfants et mettre un mot sur cette différence a été une grosse étape à franchir (pas toujours facile d'ailleurs). Mais le chemin est loin d'être terminé. 

La précocité est encore très mal connue de la société, très mal connue des enseignants et c'est surtout là que les ennuis commencent. 

 

Prenons l'exemple de Mlle Coccinelle, adorable petite fille de 5ans qui a toujours besoin d'avoir son doudou à proximité, qui a besoin de créer une relation privilégiée avec l'adulte pour avancer. Et qui, pourtant porte un regard tellement mature sur le monde qui l'entoure. Cette écart de comportement trouble les gens, ils n'arrivent pas à concevoir que l'on puisse être si "immature" sentimentalement et si "mature" psychologiquement. Donc, par habitude, Mlle Coccinelle est souvent considérée comme "un bébé" (même si c'est un peu moins le cas cette année). Et cela la met en colère, la frustre et nous amène à des situations ingérables pour elle qui s'expriment par des crises de larmes, des cris et parfois même de la violence. 

Avec le recul, je pense que Mlle Coccinelle avait pris conscience de sa différence bien avant nous même si du haut de son jeune âge, elle ne pouvait pas identifier ce qui n'allait pas. 

La psychologue, lui a expliqué cette différence avec ses avantages mais surtout ses inconvénients. Et cette explication lui a fait du bien. Depuis que nous avons mis des mots sur cette situation, sur qui est notre fille, les crises se sont stoppées nettes. Nommer la différence a  libérer notre fille de ses angoisses. 

 

Je parlais tout à l'heure des inconvénients de la précocité. Ils sont nombreux mais je me contenterais de vous citer quelques chiffres tirés toujours de "l'enfant surdoué" de Jeanne Siaud fachin:

   - 45% des élèves diagnostiqués redoublent.

   - 20% n'atteindront pas le BAC.

 

Ce ne sont là que les inconvénients scolaires, s'ajoutent à cela les problèmes de confiance en soi, la grande difficulté de se faire des amis, de s'intégrer dans une société de normes,...

 

Mlle Princesse, elle, a un profil très différent de celui de sa soeur. Elle est très posée, très scolaire mais a de grandes difficultés pour se faire des amis. Elle a réussit à développer, ce que les spécialistes appellent un "faux-self" c'est à dire une personnalité qui convient à ceux qu'elle a en face d'elle, enfouissant au plus profond d'elle-même sa vraie personnalité.  Cette façon de faire (quelle ne contrôle absolument pas), si elle n'est pas prise en charge, peut être dévastatrice. (8 enfants surdoués sur 10 connaissent des phases de détresses psychologiques). 

 

Mes filles ne sont pas malades. Leur différence s'apelle la précocité et nécessite une attention particulière quotidienne. Cette attention va du contrôle des images qu'elles voient (des choses trop tristes les font pleurer, des choses violentes ou faisant peur va les empêcher de dormir pendant plusieurs semaines), aux rendez-vous réguliers avec les enseignants en passant pas une vingtaine de moments calins par jour. 

 

J'aime mes filles plus que tout mais je  m'inquiète vraiment pour leur avenir.

Nous n'avons parlé de tout cela qu'à peu de personnes, car, vous l'aurez compris, ce n'est pas évident à expliquer. C'est parfois usant de se battre contre les clichés. 

 

 

 

Publié dans vie

Commenter cet article

emmy-margaux 19/11/2013 20:27


Pleins de bisous ma Claire


Bon courage pour la suite.. mais je suis certaine que tout ira très bien pour tes PRINCESSES .. tu es une super maman , tu es à lécoute, tu fais tout ce qu'il faut pour qu'elles soient
bien .. des bisous


Toujours émouvant de te lire .. et en même temps on en apprend aussi , merci !

unairdeclaire 21/11/2013 08:04



Merci beaucoup Emmy, tes compliments me touchent!